LA CUCHAULE
046A6CF5-3230-4821-A03F-B17FF58F2158.JPG
TRADITION

Brioche fribourgeoise emblématique, elle se distingue par ses losanges, sa forme bombées et son goût safrané.

Malgré son faible dosage, le safran reste un exhausteur de goût naturel très prononcé, sa qualité influence donc fortement son goût.

Traditionnellement, la Cuchaule tartinée de moutarde de bénichon (spécialitée sucrée) accompagne le Menu de la Bénichon, au côté du Jambon de la Borne, de la soupe au choux et du gigot d'agneau.

LRG_DSC03637.JPG
HISTOIRE

Selon Anne Philipona, historienne, la plus ancienne date mentionnant la Cuchaule, dans un ouvrage fribourgeois, date de 1558,

Il est difficile d'identifier clairement les raisons de son utilisation dans une brioche. Cependant, si je me réfère à son utilisation grec, italienne ou perse, il était coutume de brûler ou consommer du safran durant les cérémonies religieuses. Le safran était régulièrement associé à la vierge ou au divin.

LRG_DSC03630.JPG
AOP/IGP

Piloté par M. Chavaz, Président de l'interprofession, la Cuchaule obtient l'appellation AOP/IGP en mai 2018 et vient rejoindre les 22 autres produits.

https://www.cuchauleaop.ch/

Quelques mois plus tard, en pleine Bénichon, j'ai pris une Cuchaule dans mes valises, direction : la Perse.

Il était impératif que je fasse goûter cette OVNI à mes agriculteurs.